Au printemps d’Azalée

Ce n’est pas tout de mettre le nez dehors, au soleil et de butiner du regard les premières fleurs … des dessins commencés s’accumuleraient ? mmmh, voyons voir …

SG1L4191

ah oui, on en était là, la dernière fois …

SG1L4104

sauf qu’il y a eu quand même deux séances de dessin entre les deux … hi, mais j’avance tranquillement, c’est un petit dessin de 20 par 30 cm.

A bientôt :o)

4 réflexions sur “Au printemps d’Azalée

  1. On voit l’évolution d’une séance à deux autres plus loin : la reprise ne se voit pas, les couleurs se combinent parfaitement (c’est là, le talent du dessinateur). Et puis je découvre que le travail ne ressemble pas à ce que je pensais : non, il n’est pas « évident » que toute la fleur soit colorisée en une fois, ni que tout le cœur le soit, ou tous les pétales… C’est de ci, de-là…Et cela apprend sur la façon de faire cet art que j’admire.

    J'aime

    • Merci beaucoup Véro, et bienvenue sur mon blog, ça me fait plaisir de te trouver là.
      Chacun a sa méthode, mais c’est vrai qu’on travaille à peu près tous de la même façon, et on ne peut imaginer le nombre de couches ni le temps passé … et vu que le crayon de couleur est encore associé au coloriage des enfants, pas facile de savoir comment ça se passe dans les ateliers … 😮

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s